Категорії новин

Mariupol 2022

​​APPEL Commandant de la 36ème Brigade séparée de la marine du contre-amiral Mykhailo Belinsky Serhiy Volyna de Mariupol assiégé Le 18 avril 2022

Je suis Serhiy Volyna, commandant de la 36ème Brigade séparée de la marine du contre-amiral Mykhailo Belinsky. Je vous écris depuis la ville assiégée de Mariupol.
Mariupol
Depuis plus de 50 jours, les défenseurs de la ville se protègent héroïquement, malgré les forces ennemies écrasantes et les bombardements constants de missiles aériens, d’artillerie et de roquettes. Marioupol est toujours une ville ukrainienne, quoi qu’en dise la propagande russe. Nous nous battons chaque jour dans des batailles acharnées et retenons des milliers de troupes ennemies en les empêchant d’avancer. Ceci au prix d’efforts surhumains et de grandes pertes.

Nous avons désespérément besoin de votre aide. L’ennemi s’est rapproché de la ville et retient des centaines de milliers de civils en otage. Certaines femmes se cachent avec des enfants, y compris des nourrissons, dans nos bunkers militaires sans aucun chauffage, eau ou approvisionnement en nourriture. Ce sont principalement les membres des familles de nos soldats qui sont pourchassés par les Russes.

Nos blessés agonisent chaque jour car nous n’avons plus de médicaments, de désinfectants et d’anesthésiques.

Les autorités ukrainiennes ont mené des discussions sur les corridors humanitaires avec les Russes, auxquelles a participé le président turc Recep Tayyip Erdogan. Cependant, les Russes n’ont pas tenu leur promesse d’ouvrir ces corridors et tous les efforts ont échoué.

Nous supplions le monde d’aider à évacuer les blessés, les enfants, les femmes et les corps des morts.

Tous les efforts doivent être faits dans ce sens. Il n’y a pas eu assez de tentatives pour sauver les gens !

Nous demandons aux politiciens du monde, aux personnalités publiques et religieuses d’entendre notre voix et de ne pas être indifférents aux personnes qui sont tombées dans le piège de Marioupol contre leur gré.

Maintenant, nous, les militaires, sommes obligés non seulement de combattre les forces écrasantes de l’ennemi, mais aussi de prendre soin de plus de mille civils.

Ne vous fiez pas aux promesses de la Russie d’ouvrir un  » corridor humanitaire » pour les militaires. Il s’agit sans aucun doute d’un canular visant à détruire les forces militaires ukrainiennes à Marioupol sans même combattre.

Nous n’abandonnerons pas et nous nous battrons jusqu’au bout.

Néanmoins, notre loyauté au serment n’a pas été suffisante pour libérer Marioupol.

La ville doit être débloquée immédiatement.

A cette fin, nous avons besoin d’armes lourdes. L’UE et les États-Unis ont le pouvoir et l’autorité de nous fournir ces armes nécessaires.

Des armes lourdes pour les défenseurs de Marioupol sauveront les forces militaires ukrainiennes.

Marioupol peut être sauvée. Nous sommes prêts à nous battre jusqu’à la dernière goutte de sang. Cependant, nous voulons savoir que le monde a fait tous les efforts possibles pour nous soutenir. A ce moment nous serons prêts à faire même l’impossible pour notre pays.

Le 18 avril 2022

Serhiy Volyna

Ukrainian Women’s Guard